Abonnez-vous à la Newsletter

Dernières infos

Déja parru :

Histoire du paysage et des paysagistesLire l'article sur mon blog.

  

 

Urbanisme Paysages et Paysagistes.

 Loic-BANCE. Paysagiste conseils aux particuliers.

  • Comprendre l’évolution de nos sociétés, apprendre de ses succès mais aussi de ses erreurs pour imaginer le monde de demain et le rendre habitable pour tous.
  • Petit extrait choisie de ce livre « La charte d’Athènes » Le Corbusier. Edition de minuit 1957. Le Corbusier. La Charte d’Athènes. Extrait.

 

  • Le 4éme congrès C.I.A.M* tenue à Athènes, a retenu comme premiers matériaux de l’urbanisme : le soleil, la verdure et l’espace. *(Congrès Internationaux d’Architecture Moderne).

 

 Je vous propose ici une sélection de ce livre en quatre chapitres qui seront mis à jour au fur et à mesure de mes publications.

 

1/ L’Habitation et le paysage.

2/ Les loisirs et le paysage.

3/ Le travail et le paysage.

4/ La circulation et le paysage.

 

 

1/ L’Habitation et le paysage.

Paysages, Paysagsites, habitation Chap 9

Des espaces verts accessibles.

Paysagiste-Pays-Basque-Paysagiste-Landes-conseils-aux-particuliers-Paysage-1

 

 

 "Extrait".

  • Le noyau des villes anciennes, sous la contrainte des enceinte militaires, était généralement rempli de constructions serrées et privé d’espace. Mais, en compensation, passé la porte de l’enceinte, les espaces verts étaient immédiatement accessible donnant à proximité un air de qualité. Au cours des siècles, des anneaux urbains s’ajoutèrent, remplaçant la verdure par de la pierraille et détruisirent les surfaces vertes, poumons de la ville. Dans ces conditions, les fortes densités signifient le malaise et la maladie à l’état permanent.

 

 

Paysages, Paysagistes, habitations Chap 10.

Des espaces verts créateur d'oxygéne.

 Paysagiste-Pays-Basque-Paysagiste-Landes-conseils-aux-particuliers-Paysage-2

 "Extrait".

  • Dans les secteurs urbains comprimés, les conditions d’habitation sont néfastes faute d’espace suffisant attribué au logis, faute de surfaces verts disponibles, fautes enfin d’entretien des bâtiments (exploitation basée sur la spéculation).
  • On condamne un boucher qui vendrait de la viande pourrie, mais le code permet d’imposer des logis pourris aux populations pauvres…
  • C’est l’état intérieur du logis qui constitue le taudis, mais la misère de celui-ci est prolongée au dehors par l’étroitesse des rues sombres et le manque total de ces espaces verts, créateur d’oxygène, qui serait si propice aux ébats des enfants.

 

 

Paysages, Paysagistes, habitations Chap 11.

Destruction du paysage et perte de nature.

 Paysagiste-Pays-Basque-Paysagiste-Landes-conseils-aux-particuliers-Paysage-3

 

"Extrait".

  • La croissance de la ville dévore, au fur et à mesure, les surfaces vertes limitrophes sur lesquelles prenaient vue ses ceintures successives. Cet éloignement, toujours plus grand, des éléments naturels augmente d’autant le désordre de l’hygiène. Plus la ville s’accroît, moins les « conditions de nature » y sont respectées.
  • Par « conditions de nature », on entend la présence, dans une proportion suffisante, de certains éléments indispensables aux êtres vivants : soleil, espace, verdure. Une extension incontrôlée a privé les villes de ces nourritures fondamentales, d’ordre aussi bien psychologique que physiologique.
  • L’individu qui perd contact avec la nature en est diminué et paie cher par la maladie et la déchéance, une rupture qui affaiblit son corps et ruine sa sensibilité corrompue par les joies illusoires de la ville.
  • Dans cet ordre d’idée, la mesure a été dépassée au cours de ces cent dernières années, et ce n’est pas la moindre cause du malaise dont le monde se trouve présentement accablé.

 

 

Paysages, Paysagistes, habitations Chap 23.

Utiliser, créer ou reconstruire les surfaces vertes.

Paysagiste-Pays-Basque-Paysagiste-Landes-conseils-aux-particuliers-Paysage-4

 

"Extrait".

  • L’histoire montre que la création des villes et leur développement eurent des raisons profondément étagées dans le temps. Elles se sont non seulement agrandies, mais souvent renouvelées au cours des siècles, et cela sur le même sol. L’ère de la machine, en modifiant brutalement certaines conditions centenaires, les a conduites au chaos.
  • Plusieurs facteurs concourent au bien du logis. Il faut rechercher à la fois les vues les plus belles, l’air le plus salubre en tenant compte des vents et des brouillards, les pentes les mieux exposées, et enfin utiliser les surfaces vertes existantes, les créer si elles sont absentes ou les reconstituer si elles sont détruites.

A venir : 2/Les loisirs et le paysage.